Les secrets des Secrets de la Guerre du Liban d’Alain Ménargues, tome II.

À part les systématiques remarques sur le taux scandaleux de coquilles parsemant le second tome du dernier ouvrage d’Alain Ménargues, Les secrets de la guerre du Liban, paru en novembre 2012 chez Librairie internationale (Beyrouth), je n’ai pas vraiment entendu de commentaires dignes de commentaire sur le fond de la très belle fresque historique reconstituée par cet ancien correspondant de Radio France qui a couvert les événements libanais à l’époque.

La raison pour laquelle les erreurs d’orthographe sont si nombreuses est très simple: le second tome des Secrets de la guerre du Liban n’a pas été édité chez Albin Michel — donc en France — comme c’était le cas du premier tome, mais chez un éditeur libanais de bien moindre calibre, domicilié rue Clémenceau.

La vraie question qui se pose est, à mon sens, la suivante: pourquoi le second tome de l’ouvrage n’a pas été publié chez le même éditeur (Albin Michel), comme cela est généralement le cas, d’autant plus qu’il s’agissait à la base d’un seul livre de quelque 1 600 pages dont l’éditeur a suggéré la publication en deux tomes.

Que s’est-il passé depuis? Et pourquoi le second tome est-il introuvable en France voire partout ailleurs en Europe et aux États-Unis? (Une recherche du livre sur Amazon.fr/.de/.co.uk/.com ne permet de trouver, par exemple, aucun résultat correspondant.)

D’après ce que je sais, la Source de documentation principale de M. Ménargues sur les Forces libanaises lui a intenté un procès suite à la publication du premier tome en 2004, et ceci pour avoir contrevenu à certaines clauses de l’accord initial passé entre les deux hommes au sujet de l’usage des informations communiquées (procès-verbaux, cartes militaires, documents confidentiels, etc.). En effet, si M. Ménargues a pu avoir accès à la quasi intégralité des documents des Forces libanaises relatifs à la période qu’il couvre (septembre 1982-février 1984), c’est parce qu’un haut responsable des FL les lui a communiqués… Vous l’avez peut-être deviné, la Source en question est bien M. Fady Frem, chef des FL de septembre 1982 à octobre 1984.

Je tiens cette information d’un vétéran des Forces libanaises ayant un contact régulier avec M. Frem. Selon lui, Frem ne souhaitait la divulgation des informations communiquées à Ménargues qu’après la signature d’un traité de paix avec Israël, certaines d’entre elles étant susceptibles de compromettre ses prochaines visites au Liban. M. Frem tenait également à être mentionné comme le co-auteur de l’ouvrage, un engagement qu’Alain Ménargues n’a pas non plus respecté.

Sans en dire plus, par crainte d’en trop dire, précisons que, tant que le procès entre les deux hommes est en cours, le second tome sera interdit de publication en France et ailleurs. Ce qui a poussé M. Ménargues à le faire publier in situ.

imagerepositoryNotons qu’il ne s’agit pas ici du procès “manqué” mentionné dans une interview accordée au quotidien francophone libanais L’Orient-Le Jour du 12 septembre 2012, où M. Ménargues indique qu'”une seule personne a voulu [lui] intenter un procès [parce] qu’elle n’était pas citée dans le livre, pour une raison qui [lui] est personnelle. Or [cette personne] se vante d’avoir été l’auteure de telle ou telle action, ce qui est vrai par ailleurs”. Cette personne ne serait, d’après certaines supputations, autre que le tristement célèbre Robert Hatem dit “Cobra”, ancien sbire d’Élie Hobeika et auteur d’une confession dont on ne sait vraiment le degré de fiabilité (cf. Dans l’ombre d’Hobeika… En passant par Sabra et Chatila, Paris, Picollec, 2003).

Advertisements
This entry was posted in Lebanon and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s